Œuvre

Magnificat

Titre Magnificat
Opus Wq 215
Compositeur Carl Philipp Emanuel Bach (1714 - 1788)
Programmes

Composé en 1749, le Magnificat de Carl Philipp Emanuel Bach correspond à sa période berlinoise. Toutefois, il semble qu’il ait écrit cette œuvre dans l’espoir de succéder à son père comme Cantor de Saint-Thomas, à Leipzig. L’œuvre est d’ailleurs toute inspirée du style paternel, peut-être pour obtenir au moins son approbation, car les autorités de Leipzig, après vingt années de collaboration parfois difficile avec Johann Sebastian, n’eurent probablement pas envie de reprendre un Bach comme nouveau Cantor.

Le Magnificat de Carl Philipp est comme celui de son père en ré majeur, tonalité qui, dans la tradition baroque, exprimait la joie et permettait d’utiliser les fameuses trompettes naturelles. Le Fecit potentiam et le Deposuit sont extrêmement proches sur le plan mélodique et tous les épisodes fugués, surtout la grande fugue finale, sont écrits dans le style contrapuntique du grand Johann Sebastian.

L’œuvre garde pourtant un caractère nouveau et très personnel, notamment dans le traitement de la voix pour les solistes – les airs sont très lyriques –, dans l’écriture instrumentale et dans les nouvelles audaces harmoniques qui annoncent déjà Beethoven.

Directeur de la musique à Hambourg, Bach remania son Magnificat et le présenta dans un même concert avec le Credo de la Messe en si mineur que l’on entendait en première exécution.

C’est la version de Hambourg que le Chœur Pro Arte a choisi de présenter.