Britten - Pärt

Présentation des œuvres

Te Deum

Arvo Pärt a composé son Te Deum (1984) pour un effectif restreint : trois petits chœurs, un piano et un orchestre à cordes. Cette composition n'a pas de caractère dramatique ou douloureux, et aucune grandiloquence. C'est une sorte de prière contemplative et mystique.

Cantate saint Nicolas

Écrite pour ténor solo, l'œuvre comprend troix chœurs : un chœur mixte principal, un chœur de voix de femmes (placé sur une galerie) et trois voix de garçons représentant les enfants ramenés à la vie par saint Nicolas. L'orchestration est très originale : des cordes, un piano à quatre mains, un orgue et de la percussion.

Sur un texte d'Eric Crozier, la cantate met en scène neuf épisodes légendaires de la vie de Saint Nicolas. La partie du ténor, aussi belle que difficile, était destinée à être chantée par Peter Pears.

La première partie relate la naissance du saint : cordes et piano soutiennent la mélodie du soliste ponctuée par une sorte de plain-chant du chœur. La prière de Nicolas ainsi que le miracle des enfants mis au saloir et ramenés à la vie sont d'autres moments forts. Évoquant la mort de Nicolas, le final est empreint d'une magnifique ferveur.